Actualités

Témoignage d'une entreprise utilisatrice prêt de main-d'oeuvre ?

Elodie Cavaroc, RH SEB Mayenne


Pourquoi avoir fait appel au prêt de
main-d’oeuvre ?

Le groupe Seb est un groupe international
mais avec un fort ancrage territorial qui
a, notamment, le souhait de soutenir les
dispositifs mis en oeuvre à l’échelle locale.
C’est dans ce cadre que j’ai assisté à une
présentation de la plateforme Laval Click and
Collab. Nous avions un collaborateur absent
pour une longue durée, sur un métier en
tension, pour lequel nous n’aurions pas trouvé
les compétences sur le marché de l’emploi.
D’un côté, faire appel à ce dispositif permet
de soulager l’entreprise qui prête des frais
afférents à la masse salariale. De l’autre,
l’entreprise qui accueille bénéficie d’un salarié
opérationnel immédiatement qu’elle aurait
eu du mal à trouver autrement. Le salarié
gagne, lui, en employabilité en découvrant un
nouvel environnement de travail, de nouveaux
process. Tout le monde est gagnant. C’est un
dispositif solidaire qui répondait autant à nos
besoins techniques qu’à l’ADN du groupe.


Comment a-t-il été mis en oeuvre ?
Suite à la présentation, nous avons publié
notre besoin sur la plateforme et c’est la
chargée de mission de Laval Économie qui
nous a proposé un profil. Nous ne sommes
pas ici dans une démarche de recrutement
mais sur un prêt basé sur la confiance. De ce
fait, après avoir fait visiter l’entreprise à cette
personne et fixé avec son employeur tous les
détails, nous l’avons accueilli directement dans
notre équipe, de façon très opérationnelle.
Nous avions pris soin de communiquer au
préalable auprès de nos collaborateurs et de
nos représentants du personnel pour une
intégration réussie.

Aviez-vous eu des réticences ?
Il y a tout un dispositif juridique pour cadrer
le prêt. Les étapes à valider permettent
d’échanger sur toutes les craintes que chacune
des trois parties peut avoir, et répondre à
toutes les questions pragmatiques. Un point
essentiel à connaître est que l’avenant au
contrat comprend une fin de prêt qui peut
être anticipée. Cela doit être très ponctuel et
flexible pour que l’entreprise puisse récupérer
son salarié dès que son activité le nécessite.
Pour moi, la réussite de ce dispositif réside
dans la confiance. Il faut que les deux
entreprises partagent la même philosophie.

 

27.05.2021